Vous êtes ici

Moulins Sentenac!

La Nouvelle minoterie africaine (NMA) Sanders, dirigée par l’homme d’affaires Ameth Amar, a pris le contrôle des Moulins Sentenac, un des labels de l’agro-industrie sénégalaise. Objectifs : consolider ses parts de marché sur le plan local et développer une stratégie d’expansion régionale plus agressive.

L’un des géants de l’industrie agroalimentaire sénégalaise et sous-régionale, la Nouvelle minoterie africaine (NMA) Sanders vient de frapper un grand coup en rachetant les Moulins Sentenac  avec prise de jouissance au 1er mai 2015″ selon un communiqué du groupe. Les modalités de cette acquisition n’ont pas été rendues publiques.

Présents dans l’agroalimentaire sénégalais et sous-régional depuis plusieurs décennies, les Moulins Sentenac produisent des farines de blé, du maïs et du mil, des pâtes alimentaires ainsi que des provendes (aliment pour le bétail et la volaille). L’usine appartenait, jusqu’ici, au groupe Sentenac, dirigé par Donald Baron, réalise un chiffre d’affaire annuel d’environ 23 milliards de F CFA et compte 400 employés.

En prenant le contrôle d’un des mastodontes de l’agro-industrie sénégalaise, l’entreprise dirigée par Ameth Amar, cherche à conforter ses bases dans un secteur où les parts de marché sont âprement disputées entre six meuniers.

L’opération devrait également renforcer les capacités de NMA Sanders qui souhaite conquérir les marchés de l’UEMOA. L’entreprise, qui affiche une capacité de production journalière toutes usines confondues (pâtes alimentaires, farines et provendes) de près d’un millier de tonnes, réalise au Sénégal l’essentiel de son chiffre d’affaires, estimé à 36 milliards de F CFA en 2012. NMA Sanders détient par ailleurs la concession exclusive de distribution en Afrique de l’Ouest des produits du spécialiste français de la nutrition animale Sanders (filiale de Groupe AVRIL).